Sortir à Voiron

Agenda

Jan
19
sam
Mieux vivre les changements @ 42 rue bellevue 38500 Voiron
Jan 19 @ 09:30 – 12:00

Accompagner et réussir les transitions
Face aux situations complexes et aux fluctuations constantes de notre environnement, il est fréquent de se sentir perdu. Comment faire face à l’ensemble de ces bouleversements, sans perdre pied ? Apprendre à changer, c’est acquérir des capacités d’adaptation permanente. Pour y parvenir, cet atelier apporte à chacun des pistes d’actions pour gérer l’incertitude et les évolutions.

Jan
26
sam
Journée Portes Ouvertes au collège St JOSEPH @ Collège St Joseph
Jan 26 @ 09:00 – 16:00

Le samedi 26 janvier 2019 de 9h à 16h aura lieu la journée Portes Ouvertes du collège St Joseph : visite de l’établissement, rencontres avec les enseignants. Thèmes abordés : le contenu des programmes scolaires en 6ème et les « + » du collège St Joseph : les langues vivantes en 6ième (anglais, allemand, russe), les options proposées : la filière Anglais Cambridge et ses séjours aux USA, les échanges linguistiques en Europe et en Russie, les ateliers scientifiques, l’atelier des Enfants Intellectuellement Précoces et aussi l’aide aux devoirs et le soutien si nécessaire en maths, français et anglais.
Parking dans la cour du collège.

Fév
1
ven
Ciné Repaire : Nucléaire la fin d’un mythe @ MJC Mosaïque
Fév 1 @ 20:00 – 23:00

Il y a moins de 50 ans, la France faisait le choix du « tout nucléaire ». Les centrales vieillissent. Impasse technologique, faillite économique d’EDF, dangers sous-estimés, documents falsifiés…
Qui sont les acteurs ? Comment cette politique s’est-elle imposée ? Quelles sont les véritables raisons et les risques liés au prolongement de la durée de vie du parc en exploitation ? Cette enquête nous informe avec rigueur.
Peut-on encore changer de politique ? Comment ?
Film de 54 minutes suivi d’un débat

Fév
21
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Fév 21 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Mar
21
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Mar 21 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Avr
18
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Avr 18 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Mai
16
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Mai 16 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Juin
20
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Juin 20 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Juil
18
jeu
Don du sang @ Salle des fetes de Voiron
Juil 18 @ 09:00 – 19:45

 

Le don de sang

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toutes les collectes auront lieu à la salle des fêtes de Voiron de 9h à 12h15 et de 16h30 à 19h45

Les produits issus du sang

Le sang permet de fabriquer différents produits indispensables à la médecine transfusionnelle :

  • des concentrés érythrocytaires (globules rouges, conservés pendant 42 jours) ;
  • des concentrés plaquettaires (plaquettes sanguines, conservées durant 5 jours) ;
  • du plasma congelé 
(conservé pendant un an).

Les globules blancs (leucocytes) sont majoritairement soustraits de de ces produits : ils sont les transporteurs de certains virus et peuvent provoquer des effets secondaires chez le receveur.

Quels sont les besoins ?

Les globules rouges sont essentiellement utilisés en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont également indispensables en cas d’hémorragie (opération chirurgicale, traumatologie, accouchement).

La transfusion de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades atteints de leucémie ou de cancer. Elle est également nécessaire en cas d’hémorragie massive, où elle est associée à une transfusion de globules rouges et de plasma.

Le plasma, sous sa forme labile ou en médicament permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

Comment se passe le don de sang  ?

  • Principe : on prélève de 420 à 480 ml de sang, en fonction du poids du donneur.
  • Durée : l’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien prédon, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes.
  • Délai : il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang total.
  • Fréquence : une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

La conservation des produits sanguins

La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Les dons « par aphérèse »

Il existe d’autres formes de don, dits « par aphérèse », qui font appel à une technique plus spécialisée : au moyen d’un séparateur de cellules, les différents composants sanguins sont triés. Seul celui ou ceux dont on a besoin – les globules rouges, les plaquettes ou le plasma – est (sont) prélevé(s), les autres sont restitués au donneur.

 

Liens

  • Grand Angle
  • Voiron Portail Famille
  • Maison de l'Emploi
  • Communauté de Communes du Pays Voironnais
  • MJC Mosaïque
  • Conservatoire De Voiron